23/01/2012

Reglement de compte a la Ferme d' Harroy

 

HOUYET - Voulant forcer l'expulsion du gérant , le propriétaire lui a envoyé à 2 reprises des émissaires aux méthodes musclées, qui l'ont envoyé à l'hôpital.

 

Propriétaire depuis 2006 de la Ferme d'Harroy située Route de la Reine à Houyet, Jovan M. y avait installé son beau-fils de l'époque comme gérant de cette ancienne ferme. Elle rassemble un restaurant, une vaste salle de réception et 5 gîtes ruraux.

 

Pascalino A. et son épouse se sont séparés en janvier dernier, et les relations entre l'ex beau-fils gérant et le propriétaire des lieux se sont dégradées. De nationalité serbe et assez curieusement en séjour illégal en Belgique depuis plus de 20 ans, Jovan M. (75 ans), réside avec sa femme à Uccle.

 

Ses méthodes pour expulser un locataire devenu indésirable laissent perplexe. Il semblerait que Pascalino A. ne payait plus le loyer de la Ferme d'Harroy. Plutôt que de s'adresser à un avocat, Jovan M. a confié la mission d'expulser l'ex beau-fils, à son ami Dionyssios K., un cafetier grec de Bruxelles. Celui-ci a recruté deux porte-flingues pour aller « causer » avec le locataire récalcitrant.

 

Hichan H. et Adil A., deux caïds bruxellois d'origine maghrébine ont empoché chacun 1.000 € pour se rendre une première fois à la ferme d'Harroy. C'était le 3 juillet dernier vers 23h. Les deux exécutants avaient pris la précaution d'utiliser une vieille auto munie de fausses plaques pour éviter d'être identifiés.

 

Une fois sur place, ils ont proféré des menaces explicites, notamment de lui tirer une balle dans chaque genou, s'il ne déménageait pas. Ils ont aussi tenté de se faire remettre une somme d'argent.

 

Pour être encore plus convaincants ils ont exhibé des photos (téléchargées sur Internet), de Pascalino A. et de ses enfants. Le gérant n'a rien voulu entendre et s'en est sorti indemne cette fois-là. Il n'en a pas été de même lors d'une seconde visite du même duo le 15 juillet au soir. Les voyant arriver, Pascalino A. est parvenu à prévenir les forces de l'ordre. Ce qui n'a pas empêché les deux maghrébins de le rouer de coups avant de prendre la fuite. Le gérant de la Ferme d'Harroy était en piteux état lorsque les policiers sont arrivés sur place. Pris en charge par des ambulanciers, il a été admis dans un hôpital de la région, et y a passé plusieurs jours. Cette affaire a été mise à l'instruction et l'enquête confiée au S.E.R. de la zone de police Lesse et Lhomme a abouti à l'arrestation, le 6 août du commanditaire, Jovan M. et de Hichan M., l'un des exécutants. Le second homme de main, Adil A., les a rejoint à la prison de Dinant le 13 août. La chambre du conseil a confirmé leur mandat d'arrêt pour un mois. Parti se dorer au soleil de sa Grèce natale, Dionyssios K., l'organisateur du règlement de compte, a été arrêté le premier septembre. Les quatre hommes aux méthodes maffieuses ont été confrontés et ont signé des aveux complets. Dionyssios K. devrait comparaître ce vendredi matin devant la chambre du conseil.

 

 

 

14:07 Écrit par Pascal dans evenement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/01/2012

Bonjour les amis

Et bien contrairement aux bruits je ne suis ni mort ,ni a l'étranger !!!!!

Je reste dans les environs quelques détails  a régler .........  Et je vous invite bientôt a une super surprise ........... (enfin pas pour tous !)

Bien a vous Pascal

 

17:29 Écrit par Pascal dans evenement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |